jeudi 29 novembre 2007

Dessert brésilien qui me trotte dans la tête depuis 8 ans




Il y a 8 ans de cela il y avait un super traiteur brésilien dans le 5ième arrondissement à Paris, rue Claude Bernard. Et puis pour notre plus grand désarroi (il n’y en a pas non plus un à tout les coins de rue), il a fermé. J’ai gardé un souvenir très émus d’un dessert que l’on achetait et que j’ai essayé de reproduire ici après avoir vainement essayé de le trouver sur différents sites. D’ailleurs si quelqu’un a une idée de la recette originale, je suis preneuse. Il se composait d’une couche de bananes caramélisées et d’une mousse au café, le tout légèrement doré au four. Il était mi-chaud, mi-froid, froid à la base et un peu chaud à la surface.
J’ai commencé par chercher une recette de mousse au café et j’ai choisi celle-ci dans le carnet des Gourmandises de Sylvie que j’ai reprise avec une légère modification puis j’ai composé le reste pour le résultat suivant:

Pour 6 personnes il vous faudra:

300 gr de bananes (pesés sans la peau)
100g de sucre en poudre +50g de sucre
50gr de beurre
2 càc rases de café soluble
1 cuillerée à soupe de liqueur de café (Kahlua)
20 cl de crème liquide
4 oeufs

Couper les bananes en tronçons puis dans le sens de la longeur. Faire fondre le beurre, puis les faire dorer les bananes. Une fois dorées rajouter 50gr de sucre et les caraméliser. Les verser dans une bol et les réduire en purée avec un fourchette.
Séparer les blancs et les battre en neige ferme. Blanchir les jaunes avec 100gr de sucre blanc. Rajouter la crème liquide et mettre dans une casserole. Mettre sur le feu et laisser épaissir tout en remuant avec une spatule pendant environ 10 min(à feu doux en raclant bien le fond comme pour une crème anglaise). Verser dans un récipient, rajouter le café soluble et le Kahlua. Laisser un peu refroidir, puis incorporer délicatement les blancs en neige.

Dans 6 ramequins pouvant aller au four, répartir au fond la purée de bananes caramélisées. Puis couvrir avec la mousse de café puis laisser prendre (je les ai laisser une nuit). Au moment de servir, saupoudrer de sucre roux, puis verser un filet de sirop d’érable puis griller au four (1 min ou 1 min 30 max. Bien surveiller ça va assez vite.)

J’en ai essayé 2 versions ne sachant pas à priori ce que ça donnerait une fois doré au four. J’ai bien aimé la version mi-chaude caramélisée. La version photographiée est la version non caramélisée. Je dirai qu’en hiver, je privilégierai la version mi-chaude, caramélisée. C’est assez proche de ce que j’avais en tête même si le souvenir est assez diffus depuis le temps. Pour la version froide, j’ai aussi essayé simplement la mousse de café dans une verrine avec un Spéculos au fond. C’était pas mal du tout, le Spéculos trempé dans le café comme tout le monde sait, c’est pas mal du tout. La petite mousse en plus de la saveur, j’ai trouvé que ça faisait un bon petit dessert léger à garder pour une fin de repas estival.

Aucun commentaire: