jeudi 15 novembre 2007

La vanille encore et encore

C’est décidé, un jour je plaquerai tout pour la vanille.
J’aime passionnément la vanille et dans mes interminables recherches sur la vanille je suis tombée sur un article qui m’a d’abord surprise puis confortée dans mon amour (ir)rationnel pour la vanille.

J’ai découvert qu'en plus de:

son parfum,
de ses effluves sucrées,
de son extrême élégance et de son histoire,
de ses multiples façons de s'accommoder en sucré, salé ou les deux,

elle aurait des vertus anti-kilos...Je savais déjà que l’on mange aussi avec les yeux, le nez, mais je suis ravie que des études l’aient montré avec une expérience amusante (je dois ce contentement à ma fibre scientifique). Un groupe d’individus en excès de poids s’est vu mettre des patches à la vanille sur le dos de la main, un autre groupe des patches au citron et un autre groupe rien. Après un mois le groupe des ‘’patchés’’ à la vanille a été le groupe qui a consommé le moins de sucre, puis ont suivi les ‘’patchés’’ citronnés (mais là je suspecte le citron de saturer les récepteurs olfactifs; ce n’est pas gagné qu’après l'arrêt des patches, la prise de poids ne s’enclenche pas immédiatement; à suivre...)

Voila une idée pour les parfumeurs! A quand les descriptions pseudo-scientifiques pour accompagner les parfums (imaginez l'équivalent des notices de crèmes de beauté anti-rides version parfum. Oui ça fait peur!)

Aucun commentaire: