jeudi 31 janvier 2008

Barcelone en Janvier

De retour d’un week-end long à Barcelone, où nous avons fait le plein de soleil. Il faisait entre 10 degrés le matin et 19 degrés l’après midi et du soleil nous en avons eu à profusion pendant 5 jours sans relâche. Il faisait un temps de début de printemps avec une belle végétation typique du sud, des palmiers, orangers, eucalyptus et des mimosas.
Nous avons commencé par explorer le quartier près de notre hôtel, dans la vieille ville près des Ramblas, dans les petites ruelles.



Ce qui est saisissant quand on arrive à Barcelone, c’est cette agitation permanente dans les grands axes de la ville avec une circulation dense et puis, juste à coté, les ruelles piétonnes beaucoup plus calmes, sans voitures, où on est transporté dans une autre époque.
J’ai adoré les petits balcons regorgeant de plantations de toute sorte, une belle générosité qui s’exprime en permanence par la gentillesse et l’accueil des barcelonais.



Cet accueil fait qu’on est très vite à l’aise et que l’on y prend curieusement assez vite des habitudes comme par exemple se poser dans le petit café du coin avec ses "zumo natural de naranja" que nous avons sirotés pendant tout le séjour. J'ai aussi beaucoup aimé le Café Caelum pour son ambiance chaleureuse quand la nuit commence à poindre pour ses super chocolat chaud et sa carte de thé, accompagné de petits biscuits secs.

mercredi 30 janvier 2008

Fondant au citron



La semaine dernière, à l’occasion d’un dîner à la maison, je suis allée faire un tour chez Mingoumango pour me resservir de la fameuse truffade au chocolat et chemin faisant je suis tombée sur cette merveille de fondant au citron comme je les aime.

Voici la recette que j’ai suivi presque scrupuleusement (j’ai mis 2 zestes de citron au lieu d’un dans l’appareil). Le résultat est absolument exquis! Bien imbibé, bien citronné, et bien tendre.

Pour environ 8 personnes il vous faudra:

2 citrons non traités
2 oeufs
120 g de beurre mou
100 g de cassonade
90 g de sucre en poudre (blanc)
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel
275 g de farine
1 sachet de levure chimique
2 pots de yaourt nature
40 g de sucre en poudre


Préparation du gâteau:
Pour commencer, préchauffer le four à 155 °C. Râper les zestes des 2 citrons, presser les 2 citrons séparément et mélanger le jus d’un citron avec les zestes.
Fouetter le beurre, les sucres et le sel puis incorporer les 2 oeufs. Ajouter les yaourts puis la farine et la levure et le mélange de jus de citrons et zestes.
Verser dans le moule et mettre au four à 155 °C au niveau le plus bas pendant 1 heure environ (planter une pointe de couteau pour vérifier la cuisson),

Préparation du sirop:
Dans une petite casserole, chauffer 10 cl d’eau avec le jus de 1 citron et le sucre à feu vif, jusqu'à ce que le sucre soit fondu.
Une fois le cake cuit le démouler, le laisser refroidir puis le napper du sirop pour l’imbiber

La petite touche déco:
Réserver une tranche de citron et une spirale de zeste prélevée à l’économe puis taillée au ciseaux pour décorer avant de servir.



J’ai servi la truffade d’une crème anglaise au thé orange blossom (de chez Fortnum & Mason), et voici le résultat:

J’ai confectionné la crème anglaise avec 3 jaunes d’oeufs, 250 gr de lait, 65 gr de sucre et 1 càs bombée de thé.

mardi 29 janvier 2008

Dorades rôties et coeurs d'artichaut



En allant chez le poissonnier, mon oeil a accroché sur de belles dorades grises bien luisantes et toutes fraîches qu’il m’a vidées et écaillées. Quand j’ai la chance de trouver d’aussi beaux poissons (pas d’élevage qui de plus est), j’essaie au maximum de ne pas dénaturer le goût et de les servir le plus simplement possible. Voici donc comment je les ai préparées:

Pour 4 personnes il vous faudra

2 dorades (environ 700 gr)
8 têtes d'artichaut congelées
1 càs rase de thym frais congelé, 1 càs d’huile d’olive et ½ càs de jus de citron jaune
sel, poivre et huile d’olive

Mettre le four à préchauffer thermostat 200. Mélanger le thym, l’huile d’olive et le jus de citron et fourrer les poissons de ce mélange. Les disposer dans un plat allant au four.
Tremper les artichauts dans de l’eau bouillante, les tailler en tranches de 1 cm de largeur. Les disposer sur les dorades. Enfourner pendant 20 min en repassant sue le poisson au pinceaux le jus de temps en temps.

Servir avec une purée de pommes de terre à l’huile d’olive ou tout simplement avec quelques tagliatelles.

Velouté de marrons tout rond



Pour un peu de chaleur et un peu de douceur sans trop de complication, allumer d’abord une bougie parfumée à la figue ( dyptique ma préférée), mettre un fond d’Erik Satie tout en préparant ce petit velouté de marrons qui se boit tout simplement à pleine main.

Pour 4 personnes il vous faudra:

200 gr de marrons en bocal sous vide
5 cl de crème liquide
250 ml de lait+ 1 verre
noix de muscade, ½ càc de cannelle
baies roses et poivre de Penja
grains de nigelle et quelques croûtons pour agrémenter.

Mettre les marrons dans une casserole et les couvrir de lait. Saler, poivrer et rajouter 2 ou 3 tours de noix de muscade ainsi que la cannelle. Laisser ramollir quelques minutes, puis les passer au moulin à purée.
Les remettre dans la casserole et rajouter la crème liquide et le lait. Rajuster l’assaisonnement et servir avec des baies roses et poivre de Penja concassées et parsemer de grains de nigelle et éventuellement de quelque lamelles de jambons. Et voilà un petit velouté doux et réconfortant pour tenir tête à l'hiver en attendant l’arrivée du printemps.

vendredi 11 janvier 2008

Tartelettes de fruits exotiques



Devant tous ces beaux fruits exotiques que l’on retrouve en fin d’année sur les étalages, j’ai eu envie de faire des tartelettes bien colorées et bien vitaminées en me munissant de ce que je pouvais trouver de plus beau sur les étalages.
J’y ai trouvé des fraises importées d’Égypte de petite taille excellentes, des litchis de Madagascar bien parfumés et bien juteux, des raisins de muscat noirs, une mangue du Brésil bien mûre qui suintais et quelques fruits de la passion. Pour le choix des fruits, pas d’obligation, il faut surtout (c’est en fait LA difficulté de cette recette) les sélectionner bien parfumés, bien colorées.
Ensuite il ne reste plus quà se munir d’une bonne pâte sablée trouvée ici et d’un peu de confiture de framboise fruitée et pas trop sucrée (par exemple la bonne maman fait bien l’affaire) ou d’un peu de lemon ou passion curd.

Il vous faudra pour un douzaine de tartelette:

Pour la pâte sablée:
250 gr de farine
125 gr de beurre
1 oeuf+1 jaune d;oeuf
50 gr de sucre
1 pincée de sel
1 pointe de vanille en poudre

Pour le garnissage:
2 fruits de la passion
2 clémentines
1 mangue
12 fraises
12 physalis
12 litchis
Raisins noirs et blanc
Confiture de framboise
Sucre glace

Préparation de la pâte sablée:
Mélanger les oeufs, le sucre et le sel au batteur pour obtenir un mélange mousseux. Rajouter le beurre en morceaux, puis à la fin la farine et la vanille en poudre. Faire ue boule, étaler et découper avec un emporte pièce (j’ai utilisé un petit bol asiatique) des cercles, les placer sur du papier sulfurisé et enfourner 15 min thermostat 180.

Préparation des fruits:
Pendant ce temps, tailler la mangue et les fruits de la passion et les clémentines en petits quartiers, laver les fraises et raisins. Tailler les litchi comme de petits glands en incisant la peau avec un couteau à mi-hauteur et en retirant la partie supérieur.

Assemblage:
Une fois cuit retirer les fonds de tarte du four, les tremper dans du sucre glace, les tartiner avec de la confiture de framboise et disposer les fruits. Enfin décorer avec des physalis, pour leur donner des ailes.

lundi 7 janvier 2008

Pilon de poulet aigre doux aux marrons et croustillants de coppa



J’aime beaucoup les sauces aigres douces et j’aime bien jouer sur les parfums de miel et de vinaigre pour obtenir des combinaisons de saveurs différentes.
Voici une petite association très réussie, bonne et très simple à préparer.

Pour 4 personnes il vous faudra:
4 cuisses de poulets ou 8 pilons
2 càs de miel de thym
2 càs de vinaigre de vin
1 càs de sauce soja
1 càc de thym frais ou congelé
huile d’olive, sel et poivre
6 échalotes
16 marrons sous vides (ou congelés)
8 tranches de coppa
6 pommes de terres

Éplucher les échalotes et les couper en quartiers (4 quartier par moitié d’échalotes). Idem pour les pommes de terres. Disposer dans un plat en céramique le poulet, l’échalote, les pommes de terres, verser un filet d’huile d’olive puis rajouter le miel, le soja, le vinaigre. Mélanger, saler et poivrer. Et enfourner thermostat 195 pendant 1h à mi-hauteur en piquant la peau du poulet et en arrosant de temps en temps le poulet avec son jus (rajouter un peu d’eau si le plat se dessèche). Au bout d’une heure, ajouter les marrons, étaler les tranches de coppa sur le plat et laisser le plat au four encore 15 min.
Les tranches de coppa se transformeront en chips de coppa croustillantes.
La sauce est légère, agréablement parfumée et délicieusement bien équilibrée. Les chips de coppa apportent un peu de croquant et contrastent agréablement avec le moelleux des marrons, et le parfum de la sauce bien relevée avec le miel au thym.
Pour le dressage, servir les pilons couverts de chips de coppa, le tout accompagné des quartiers de pommes de terre grillés, et des marrons. Couvrir les pommes de terre et marrons de la petite confiture d’échalote.